Bienvenue à mon blog !!

Vous êtes au prise de tête avec la graisse du ventre? Aimeriez-vous avoir un ventre plat? Avez-vous essayé de faire des exercices mais ne voyez pas de résultats? Si vous avez répondu oui, ce blog est fait pour vous.

Apprenez comment obtenir un ventre plat. Séparez les mythes de la vérité. Apprenez à faire correctement les exercices de l'estomac.

29 avr. 2012

Musculation : la psychologie du repos


Au cours de votre entrainement intensif de musculation, prenez-vous règulièment une semaine de repos ? Vous devriez.

1- La plupart des forcenés de la gym ne peuvent pas se rendre compte qu'il s'entrainent trop. Si vous ne récupérez pas aussi rapidement qu'avant, si vous vous sentez constamment fatigués, si vous perdez l'appétit, si vous ressentez des nausées, si vous résistez de moins en moins bien au froid, si vous êtes fréquemment blessés, si vous vous sentez patraque, si votre rythme cardiaque est élevé, si vous êtes irritables , ou si vous êtes constamment à plat, vous vous entraînez probablement trop.

2- Si vous vous êtes entrainés sérieusement pendant six mois ou plus, un repos de 7 à 10 jours ne nuira ni à votre taille, ni à votre force. Et même ça doit diminuer votre endurance de manière marginale (10%), tout rentrera dans l'ordre en deux ou trois jours.

Un break de 20 à 30 jours risque d'entrainer une régression de la masse musculaire. Mais rappelez-vous qu'un athlète bien entrainé revient à son meilleur niveau en une semaine d'entrainement. N'importe quel professionnel vous dira qu'un repos programmé soulage les muscles et les articulations, empêche les blessures dues à un surentrainement et vous stimule physiquement et émotionnellement, vous préparant ainsi à reprendre un entrainement intensif et continu.

3- Une pause est une excellente occasion de découvrir de nouvelles expériences, ce qui aide à s'ouvrir à de nouvelles perspectives existentielles : parlez à des gens dont le vécu est différent du vôtre, voyagez, participez à des activités récréatives, passez du temps avec l'être aimé et nourrissez votre intelligence - essayez d'apprendre chaque jour quelque chose de nouveau. En bref, vous avez besoin d'une vie équilibrée pour vous garder en bonne santé et vous sentir bien.

4- Soyez à l'écoute de vos rêves et de vos souhaits. Quels sont-ils ? Que veulent-ils dire ? Des rêves récurrents peuvent être une forte source de motivation, si vous vous créez des objectifs réalistes en les accomplissant.

5- Arretez-vous pour humer le parfum des roses. Le repos devrait être une part importante de votre entrainement. Quelques jours sans gym renouvelleront votre enthousiasme pour les entrainements productifs.

Tout comme la construction d'un corps parfait nécessite concentration et application, il faut faire attention à changer son attitude et son comportement à l'égard du surentrainement. Écoutez cette petite voix dans votre tête qui dit : "je suis fatigué, j'ai mal, je souffre", car dans une large mesure, elle gère votre existence. Un plan spécifique est nécessaire pour séparer les constats personnels positifs de ceux qui sont négatifs et ont une influence sur votre façon d'appréhender la vie. Croyez-vous ce que dit la petite voix ? Examinez vos croyances de près. Suivez cette démarche et vous entamerez un voyage qui vous ouvrira de bonnes perspectives à l'entrainement comme dans la vie.

Rappelez-vous, vous êtes ce que vous croyez que vous êtes, et le monde est comme vous le percevez. Si votre attitude à l'égard de la vie est négative, le monde vous apparaitra négatif. Si elle est positive, le monde sera à l'avenant. Faites de votre vie et de votre corps ce que vous avez envie qu'ils soient. Vous en avez le pouvoir.

27 avr. 2012

Musculation : Savoir prendre du repos

Ne pas aller à la salle d'entrainement pourrait bien être le remède à la fatigue et aux blessures !

Vous avez travaillé dur et longtemps pour vous forger un corps d'athlète. Ce n'est pas une métamorphose d'une nuit, nous parlons d'années d'investissement dans le sport. Vous vous trouvez bien, et savoir que vous êtes bien vous fait vous sentir bien. Les compliments des autres sur votre physique ne font qu'accroître votre sentiment de force et de puissance. Pas étonnant qu'il soit si facile de devenir l'esclave de l'euphorie que l'on ressent quand on arrive à ses fins. Toutefois ses sentiments peuvent être si irrésistibles qu'ils couvrent cette petite voix dans votre tête qui vous dit : "je suis fatigué, j'ai mal, je souffre". Ignorer cette voix peut entraîner la déchéance de ce corps bien bâti en un tas de cendres fumantes. Apprenez à arrêter les exercices avant que les dommages dûs au surentraînement ne soient trop importants. Ça n'améliorera pas seulement votre existence, ça vous permettra aussi de rester en forme sans perdre une once de muscles.

La première étape consiste à reconnaître que vous êtes désespérément accroc aux exercices physiques et qu'il vous parait difficile d'arrêter. La deuxième consiste à comprendre que des repos forcés dûs à une blessure ou une maladie risque de vous faire perdre beaucoup de muscles, à cause du temps nécessaire à la guérison. La troisième consiste à comprendre qu'un repos programmé, et minuté, intégré à un programme d'entraînement bien organisé vous permettra de vous remettre et de guérir, tout en vous rendant plus fort et plus costaud, prêt pour un entraînement plus intense et sans blessure.

Pourquoi se "surentraîne"-t-on ?

La première raison pour laquelle un athlète ne prend pas de lui-même un temps de repos est la peur de perdre de la force ou du potentiel. Les suivantes sont des erreurs de jugement et une mauvaise logique. Rappelez-vous que dans ce cas précis, faire plus, ce n'est pas faire mieux. La dernière est une philosophie de la vie sans concession. Si votre philosophie personnelle est inflexible - entendons par là que vous êtes anxieux ou désespéré à l'idée de manquer un entraînement - alors il est essentiel que vous compreniez combien ceci est programmé dans votre dynamique personnelle et comment ça influence votre prise de décision. Parce que ceci n'est peut-être pas fait consciemment, vous n'êtes peut-être pas totalement au courant ce qui est votre attitude par rapport à la vie, ni du rôle qu'elle joue dans les décisions que vous prenez et encore moins de la manière dont elle affecte votre santé.

Se détacher de la gym

Prenez un moment et pensez aux raisons que vous avez de commencer vos exercices. Si c'est pour la santé et la forme physique, pour vous aider à créer un juste équilibre entre amour, travail et jeu, alors c'est bon. Si vous êtes une personne sociable qui aime entretenir des relations amicales pendant l'entraînement, là aussi il s'agit d'une approche saine. Il est normal de rechercher des relations qui ont un effet positif sur l'estime que vous avez de vous-même.

Si vous sentez obligés d'aller au gym et que vous ressentez du désagrément quand vous n'y allez pas, la cause peut en être psychologique, voir obsessionnelle, et c'est dû, à la base, à de l'anxiété.
Sans que vous en ayiez conscience, la crainte de devenir petit et faible peut indiquer que l'image que vous avez de vous-même tire sa source première de votre apparence physique.

Le sentiment que quelque chose ne va pas, devient alors le mécanisme central qui vous pousse de manière incontrôlable à vous entraîner, même si cela passe par des blessures ou des maladies. La solution ? Vous devez vous rendre compte que vous êtes beaucoup plus que votre simple corps.

Faire de votre entraînement une expérience positive

Regarder les choses en face : votre corps, votre intelligence, vos compétences et tout le reste, toutes ces choses qui font que vous êtes vous, participent à développer une saine et positive estime de vous-même, qui met en évidence votre valeur. Le plus grand bénéfice de cette estime de soi est qu'elle prouve qu'adopter qu'un seul type de comportement, et en dépendre, ne suffit pas à se sentir bien dans sa peau.

Dans le prochain article je vais vous parler des bénéfices que vous pouvez tirer d'une rupture avec l'entraînement, et, ce faisant, de développer un modèle pour équilibrer votre vie...

25 avr. 2012

Syndrome prémenstruel : Bougez et vous vous sentirez mieux !


De nombreuses études ont montré que l'exercice aérobique modéré fait 3-4 fois par semaine pendant 20-30 minutes aide à alléger les symptômes du syndrome prémenstruel (SPM). La marche active, le tennis, la course, la randonnée pédestre, le vélo et l'aviron sont tous des activités qui contribuent à accroitre la faculté de relaxation et de bien être. L'exercice aérobique élève la production d'endorphines, cette substance chimique du cerveau qui a des effets de soulagement. Elle aide également à garder votre coeur et vos os en santé et vous soulage des tensions musculaires.

En plus de faire de l'exercice aérobique régulièrement, la meilleure ordonnance d'exercice possible pour le SPM doit inclure le yoga pour étirer les muscles, aligner la colonne vertébrale et augmenter la concentration mentale et l'entrainement avec charges additionnelles pour augmenter votre masse musculaire, accélérer votre métabolisme et favorise la perte de tissus adipeux. Mais ne vous surentraînez pas, étant donné que l'exercice fait de façon excessive cause des menstruations irrégulières ou leur cessation complète, conditions malsaines pouvant vous conduire vers une perte osseuse prématurée.

L'exercice offre également des bienfaits psycho-sociaux : le sentiment de contrôle face aux mouvements d'exercice aérobique peut rehausser votre amour-propre et diminuer le sentiment de dépression et d'anxiété. Les changements physiques qui viennent avec le raffermissement des muscles aident à améliorer l'image corporelle que la femme a d'elle même. Les habitudes de sommeil deviennent plus régulières, et l'exercice procure un temps pour être seule, loin des gens et des environnements qui peuvent ajouter du stress.

Des activités aérobiques extérieures sont meilleures pour la femme qui essaie de soulager et d'alléger les malaises causés par le SPM. Il a été prouvé que la lumière du soleil peut renverser la dépression, les désirs insatiables de sucrerie, la fatigue et l'irritabilité chez les femmes qui sont aux prises avec un SPM. Passer trop de temps à l'intérieur sous un éclairage artificiel peut aggraver les symptômes du SPM.

20 avr. 2012

Avez-vous essayé la méthode Pilates pour maigrir et perdre du ventre


Elle n'est pas différente des techniques du yoga (respiration et fitness), la méthode Pilates peut vous aider à brûler beaucoup de calories. En fait, des millions de gens dépendent de Pilates sur une base quotidienne. Non, vous ne pouvez pas travailler jusqu'à la sueur, mais vous pouvez toujours augmenter l'intensité de votre séance d'entraînement pour vous aider à mincir plus vite. En plus d'aider à perdre du poids, la méthode Pilates peut aussi aider à augmenter le niveau d'énergie.

Nommé d'après son créateur allemand, Joseph Pilates, Cet exercice peut modifier la forme de votre corps sans faire une grande différence dans votre poids. En d'autres termes, vous pouvez construire des muscles pendant que vous éliminez les graisses. Même si votre balance affiche un nombre similaire, vos allez porter les vêtements différemment. Vous devrez serrer la ceinture autour de votre pantalon, mais vos chemises seront plus serrées autour de vos bras et la poitrine. C'est une grande sensation !

Une personne de 70 kg peut perdre entre 250 et 425 calories par heure, selon la difficulté de l'exercice du Pilates. Tout comme autre exercice, vous devez consommer moins de calories que vous brûlez afin d'éprouver une perte de poids. Vous devez toujours manger intelligemment, en plus de l'exercice Pilates pour obtenir un corps mince avec un ventre plat bien sur. Bien qu'il puisse ne pas être la méthode la plus rapide pour brûler des calories, cet exercice peut être le plus relaxant pour votre corps, ainsi que d'autres avantages.

Plus vous vous entraînez avec le Pilates, plus vous améliorez votre posture. Votre corps tout entier peut se développer et devenir plus tonique aussi. Les douleurs du dos peuvent être soulagées. Non seulement votre flexibilité globale s'améliore, mais il en sera de même de votre mobilité articulaire. La méthode pilates peut être effectuée sur un sol recouvert de moquette, ou sur un tapis. Il existe même des tapis de Pilates spéciaux, disponibles dans les magasins d'articles de sport. Certains types de poulies et d'équipements de résistance, comme le "Reformer", ajoutent de la puissance et de la durabilité à votre exercice.

Le "Reformer" pour plus d'intensité

Dès que vous décidez de faire un essai du Pilates, il y a quelques techniques pour vous aider à réussir. Tout d'abord, vous devez créer vos propres objectifs personnels. Assurez-vous qu'ils sont réalistes, comme perdre 5 ou 10 kilos en un mois, plutôt que dans une semaine. Vous ne voulez pas vous laisser décourager à cause d'un échec ! Vous devez également tenir un journal quotidien sur lequel vous noterez combien de calories vous avez consommé, ainsi que le nombre que vous brûlez pendant l'exercice. Avez-vous brûlé plus que vous avez consommé ?

Bien sûr, vous pouvez toujours faire appel à un coach pilates privé pour obtenir une attention personnelle. Vous pouvez avoir vos leçons chez vous en téléchargeant des cours (DVD) en ligne ou aller au gym. Les prix pour une heure de cours de Pilates privés varient entre 20 et 30 euros par heure.


Je vous recommande aussi la lecture des sujets suivants :

14 avr. 2012

Problèmes des graisses du ventre



Non seulement cette énorme taille rend presque impossible le port de vêtements estivaux sexy, mais elle peut également faire en sorte que vous soyez un candidat numéro 1 pour les maladies cardio-vasculaires. La perte de poids qui résulte de la perte de graisses se trouvant autour de l'abdomen favorise une diminution de la tension artérielle chez les gens ayant des corps en forme de "pomme", selon les résultats rapportés dans le journal "hypertension".

La tension artérielle élevée est une des causes sous-jacentes d'attaque de crise cardiaque et de maladies de reins. La cause est inconnue dans la plupart des cas, bien que des facteurs tels que la consommation excessive de sel et le surpoids peuvent y contribuer grandement. La nouvelle étude suggère qu'une prépondérance des "graisses du ventre" peut être un autre facteur.

Dans une tentative de diminuer la tension artérielle sans médicaments, les chercheurs japonais ont mis 26 femmes obèses qui faisaient de l'hypertension au régime s'étalant sur 12 semaines (moins que 1200 calories par jour). Les scientifiques voulaient également déterminer si la réduction des graisses viscérales, qui s'accumulent dans l'abdomen, causerait une diminution de la tension artérielle. La prise de la tension artérielle était en moyenne de trois lectures.

Les femmes qui avaient des changements significatifs au niveau des graisses abdominales viscérales éprouvaient les plus grandes diminutions de tension artérielle. La perte moyenne de poids était de 9.9 kilos, et la réduction moyenne de la circonférence de la taille était environ de 1.2 cm. La tension artérielle Systolique a chuté de 151 à 136; tandis que la pression diastolique est passé de 92 à 83. Les lectures en dessous de 130/85 sont considérées être dans la normalité.

En général, la dernière place où le poids a été gagné (par exemple, au niveau du ventre) sera la première place où vous allez perdre du poids.


Je vous recommande aussi la lecture des sujets suivants :

8 avr. 2012

Les exercices physiques et les douleurs


Êtes-vous quelqu'un qui entreprend ses premiers exercices avec tant d'enthousiasme au point d'avoir trop de douleur pour revenir au gym ? Êtes-vous si déterminés à vous améliorer que vous persistez à vous entrainer même avec de la douleur pour avoir ensuite une blessure à long terme ? Un grand nombre de personne perdent tout le bénéfice de l'entrainement régulier parce qu'ils ne savent pas reconnaitre et évaluer les deux blessures les plus communes - la douleur aiguë et la douleur musculaire différée (DMD).

La douleur aiguë est la sensation de brulure ou douleur dans le muscle qu'on ressent pendant ou immédiatement après une intense série d'exercice, la douleur que l'on ressent dans les quadriceps après avoir fait des exercices de musculation (extensions de jambes par exemple). Ce genre de douleur disparait habituellement dans les minutes qui suivent votre série. (Assurez-vous de faire la différence entre cette douleur et une blessure, qui est une douleur aiguë, se situant dans ou autour des articulations; comme un tendon déchiré ou une entorse à une cheville, dans quels cas vous devez cesser tout entrainement et rechercher les soins appropriés).

Ce genre de douleur est un signe que vos muscles ont assez de résistance pour surcharger les fibres musculaires. Par contre, cela aura comme effet de stimuler votre corps à alimenter le muscle concerné par du sang riche en éléments nutritifs, afin de le réparer, ce qui en conséquence le rendra plus fort.

La douleur différée ou courbature est la douleur typique qui frappe entre 24 et 72 heures après un dur entrainement. La DMD était attribuée autrefois à l'acide lactique ou d'autres toxines se formant dans le muscle. Cette douleur vous permet de savoir quels muscles sont en bonne condition et ceux qui ne le sont pas. Cela vous fournit également un outil supplémentaire pour évaluer les effets d'un nouvel exercice ou d'un programme d'exercices.

Les courbatures disparaissent en quelques jours ou moins encore, ainsi vous pourrez recommencer l'entrainement. Toute douleur qui persisterait ne serait pas due aux courbatures. Il s'agirait plutôt d'une blessure ou du surentrainement, l'un ou l'autre, nécessitant des précautions.

La meilleure façon d'empêcher les inflammations mineures de se transformer en douleur plus importante, consiste à s'entrainer intelligemment.

- Débutez lentement. Rome ne s'est pas bâtie en une seule journée; vous de même. Si vous êtes un débutant en exercice ou si vous n'avez pas fait d'entrainement depuis un certain temps, faites au moins trois semaines d'entrainement léger avant de le faire plus rigoureusement.

- Réduisez les risques de blessures. Ne jamais s'entrainer blessé. Si vous avez des inflammations chroniques dans un groupe de muscle spécifique, travaillez avec d'autres groupes jusqu'à la guérison. Par la suite , débutez lentement l'entrainement avec le groupe initial, par des exercices qui ne risquent pas d'aggraver la blessure. Si vous sentez des douleurs, arrêtez immédiatement l'exercice en question et observez cette règle; du repos, appliquez de la glace, compresse et élévation, et consultez un médecin.

étirement après exercice- Toujours, toujours, toujours : échauffez les muscles avant toute chose. Faites des séries légères avant d'entreprendre des exercices intenses. Faites des étirements après les échauffements, mais avant l'entrainement régulier. Cela préparera les muscles, articulations, ligaments et tendons aux durs exercices qui suivront. Détendez-vous après les exercices. Faites un peu de nage en douceur, ou une marche autour du gym pendant quelques minutes.

- Repos. ça ne veut pas seulement dire dormir suffisamment, mais aussi reposer vos muscle et tout votre corps entre les séances d'exercices, afin d'éviter le surentrainement.

En étant à l'écoute de votre corps, vous reconnaîtrez, évaluerez et même appréciez les inflammations. En s'entraînant INTELLIGEMMENT et en mangeant correctement, vous pouvez réduire les douleurs et blessures tout en ayant des résultats optimums, ce qui vous évitera de devenir dépendant de la douleur.


Je vous recommande aussi la lecture des sujets suivants :


3 avr. 2012

Vélo semi-allongé : pédalez en douceur



Allongez-vous, prenez vos aises, et un, deux, pédalez minutieusement comme exercice aérobique sur une bicyclette en position de pédalo. Considérez les bienfaits à faire du vélo semi-allongé cités par Tunturi, fabricant de cet équipement ayant une popularité grandissante.

* Vous travaillez vos abdominaux, l'intérieur de vos cuisses, vos ischios et vos mollets de façon plus intense qu'avec le vélo stationnaire.

* Ce vélo possède un intérêt tout particulier pour les millions de gens ayant des problèmes de dos, la position et le support diminuent la tension portée aux lombaires.

* Si vous pensez que ce vélo a l'air trop confortable peut être efficace, le confort vous aidera à faire de l'exercice plus longtemps et sur une face plus régulière, bref tout pour contribuer à l'amélioration de votre mise en forme et de votre santé.

* La position et le mouvement éliminent l'impact de la tension, rendant cette activité idéale pour les personnes ayant des blessures ou des restrictions lombaires.

* Après une longue période d'inactivité physique, ce vélo est parfait grâce à sa position, ce dernier vous aidera à développer et recouvrer graduellement votre endurance.

* Si votre mobilité est restreinte ou si vous avez des problèmes d'équilibre, ce vélo est facile à chevaucher, les risques de chutes sont vraiment rares.

* Ce vélo permet une élévation tant des jambes qu'au niveau du rythme cardiaque, favorise une meilleure circulation sanguine tout en diminuant l'exigence d'effort à déployer.

* Etant donné le changement de la tendance vers l'exercice, les ventes sont en plein essor, ces vélo représentent 25% du marché des ventes particulières.

Copyright Le-ventre-plat.blogspot.com. Tous droits réservés

Protected by Copyscape Duplicate Content Software