Bienvenue à mon blog !!

Vous êtes au prise de tête avec la graisse du ventre? Aimeriez-vous avoir un ventre plat? Avez-vous essayé de faire des exercices mais ne voyez pas de résultats? Si vous avez répondu oui, ce blog est fait pour vous.

Apprenez comment obtenir un ventre plat. Séparez les mythes de la vérité. Apprenez à faire correctement les exercices de l'estomac.

8 avr. 2012

Les exercices physiques et les douleurs


Êtes-vous quelqu'un qui entreprend ses premiers exercices avec tant d'enthousiasme au point d'avoir trop de douleur pour revenir au gym ? Êtes-vous si déterminés à vous améliorer que vous persistez à vous entrainer même avec de la douleur pour avoir ensuite une blessure à long terme ? Un grand nombre de personne perdent tout le bénéfice de l'entrainement régulier parce qu'ils ne savent pas reconnaitre et évaluer les deux blessures les plus communes - la douleur aiguë et la douleur musculaire différée (DMD).

La douleur aiguë est la sensation de brulure ou douleur dans le muscle qu'on ressent pendant ou immédiatement après une intense série d'exercice, la douleur que l'on ressent dans les quadriceps après avoir fait des exercices de musculation (extensions de jambes par exemple). Ce genre de douleur disparait habituellement dans les minutes qui suivent votre série. (Assurez-vous de faire la différence entre cette douleur et une blessure, qui est une douleur aiguë, se situant dans ou autour des articulations; comme un tendon déchiré ou une entorse à une cheville, dans quels cas vous devez cesser tout entrainement et rechercher les soins appropriés).

Ce genre de douleur est un signe que vos muscles ont assez de résistance pour surcharger les fibres musculaires. Par contre, cela aura comme effet de stimuler votre corps à alimenter le muscle concerné par du sang riche en éléments nutritifs, afin de le réparer, ce qui en conséquence le rendra plus fort.

La douleur différée ou courbature est la douleur typique qui frappe entre 24 et 72 heures après un dur entrainement. La DMD était attribuée autrefois à l'acide lactique ou d'autres toxines se formant dans le muscle. Cette douleur vous permet de savoir quels muscles sont en bonne condition et ceux qui ne le sont pas. Cela vous fournit également un outil supplémentaire pour évaluer les effets d'un nouvel exercice ou d'un programme d'exercices.

Les courbatures disparaissent en quelques jours ou moins encore, ainsi vous pourrez recommencer l'entrainement. Toute douleur qui persisterait ne serait pas due aux courbatures. Il s'agirait plutôt d'une blessure ou du surentrainement, l'un ou l'autre, nécessitant des précautions.

La meilleure façon d'empêcher les inflammations mineures de se transformer en douleur plus importante, consiste à s'entrainer intelligemment.

- Débutez lentement. Rome ne s'est pas bâtie en une seule journée; vous de même. Si vous êtes un débutant en exercice ou si vous n'avez pas fait d'entrainement depuis un certain temps, faites au moins trois semaines d'entrainement léger avant de le faire plus rigoureusement.

- Réduisez les risques de blessures. Ne jamais s'entrainer blessé. Si vous avez des inflammations chroniques dans un groupe de muscle spécifique, travaillez avec d'autres groupes jusqu'à la guérison. Par la suite , débutez lentement l'entrainement avec le groupe initial, par des exercices qui ne risquent pas d'aggraver la blessure. Si vous sentez des douleurs, arrêtez immédiatement l'exercice en question et observez cette règle; du repos, appliquez de la glace, compresse et élévation, et consultez un médecin.

étirement après exercice- Toujours, toujours, toujours : échauffez les muscles avant toute chose. Faites des séries légères avant d'entreprendre des exercices intenses. Faites des étirements après les échauffements, mais avant l'entrainement régulier. Cela préparera les muscles, articulations, ligaments et tendons aux durs exercices qui suivront. Détendez-vous après les exercices. Faites un peu de nage en douceur, ou une marche autour du gym pendant quelques minutes.

- Repos. ça ne veut pas seulement dire dormir suffisamment, mais aussi reposer vos muscle et tout votre corps entre les séances d'exercices, afin d'éviter le surentrainement.

En étant à l'écoute de votre corps, vous reconnaîtrez, évaluerez et même appréciez les inflammations. En s'entraînant INTELLIGEMMENT et en mangeant correctement, vous pouvez réduire les douleurs et blessures tout en ayant des résultats optimums, ce qui vous évitera de devenir dépendant de la douleur.


Je vous recommande aussi la lecture des sujets suivants :


Aucun commentaire:

Copyright Le-ventre-plat.blogspot.com. Tous droits réservés

Protected by Copyscape Duplicate Content Software