Bienvenue à mon blog !!

Vous êtes au prise de tête avec la graisse du ventre? Aimeriez-vous avoir un ventre plat? Avez-vous essayé de faire des exercices mais ne voyez pas de résultats? Si vous avez répondu oui, ce blog est fait pour vous.

Apprenez comment obtenir un ventre plat. Séparez les mythes de la vérité. Apprenez à faire correctement les exercices de l'estomac.

31 juil. 2012

Faites de l'exercice


Quand il s'agit de traiter le syndrome de fatigue chronique, un nombre plus significativement plus important de patients ayant rencontré ou parlé avec des praticiens qui leur proposaient des programmes d'entraînement et leur expliquaient leurs symptômes de manière à les encourager à se mettre progressivement au sport, ont affirmé se sentir mieux que les patients suivants un traitement classique. Demandez l'accord de votre médecin  ou d'un autre thérapeute pour commencer par seulement quelques exercices d'étirement, puis en ajouter d'autres progressivement avant d'essayer quelques exercices de renforcement.

Les erreurs à éviter
Soyons clair : nul d'entre nous n'est parfait. Nous commettons tous des erreurs à la salle sans même nous en rendre compte, erreur qui pourraient faire déraper notre quête d'un corps tonique et musclé. Selon une enquête réalisée par l'American Council on Exercise et pourtant sur 3000 entraîneurs personnels diplômés, voici les erreurs les plus courantes : 

1- Ne pas s'étirer
Même cinq minutes seulement d'étirements de base avant et après une séance peuvent assouplir vos muscles et vos tendons et les rendre plus résistants aux blessures.

2- Essayez de soulever une charge trop lourde 
Les charges lourdes n'impressionnent personne si on est incapable de les soulever correctement. Réduisez votre charge et concentrez votre effort sur le muscle ciblé.

3- S'entraîner sans faire des échauffements et négliger la phase de retour au calme
Si vous manquez de temps, il se peut que l'échauffement et le retour au calme soient ce que vous laisserez tomber en premier. L'échauffement aide à éviter la blessure et permet de travailler plus lourd tandis que le retour au calme est essentiel pour faire baisser le rythme cardiaque.

4- S'entraîner trop dur - ou pas assez dur
il faut s'entraîner de façon intense, mais pas au point de tomber d'épuisement. De même on n'obtiendra aucun résultat au point de vue développement musculaire si l'on se contente de marcher tranquillement sur le tapis de jogging ou de faire des reps sans enthousiasme.

5- Ne pas boire assez d'eau pendant la séance
Ayez avec vous une bouteille d'eau, de préférence 1/2 litre ou plus, et fixez-vous comme objectif de la finir - et peut être d'en boire une deuxième, voire une troisième - avant la fin de votre entraînement.

25 juil. 2012

Génétique : Êtes-vous programmé pour être obèse ?

"Rien qu'à la vue d'une pizza, je peux sentir mes jambes se gonfler, par contre, ma belle soeur peut manger tout ce qui lui tombe sur la main sans même prendre un gramme !". Les probabilités sont nombreuses que vous ayez entendu ces propos maintes et maintes fois. Mais comment, de façon précise, le code génétique d'un individu peut influencer les capacités de cette personne à perdre du poids ? Après tout, pendant des années, les scientifiques ont considéré comme une moquerie, l'existence de distinctions génétiques entre les individus pouvant les amener à affronter le surplus de calories de façon différente. Par contre, récemment, quelques développements intéressants sont survenus.

Notre patrimoine : nombre de cellules adipeuses
Tout d'abord, nous héritons de nos parents d'un certain nombre de cellules adipeuses. Notre existence provient d'un commencement cellulaire, les cellules adipeuses peuvent se diviser ou multiplier si une provision suffisante de graisse leur est disponible. Ce processus, appelé "l'hyperplasie des cellules adipeuses" survient éminemment à des moments très précis dans nos vie (généralement pendant les périodes de croissance) avant la naissance, la petite enfance, au début de l'adolescence, et, pour les femmes lors de la grossesse.

Le problème avec l'hyperplasie es cellules adipeuses est que, à moins d'avoir recours à la chirurgie, vous ne pouvez jamais vous défaire d'une cellule adipeuse ! Bien sûr, il vous est possible de la faire rétrécir au point presque de non-existence, mais elle sera toujours là, attendant qu'une petite partie de lipides flotte aux alentours.

Maintenant vous comprenez pourquoi il est si important de contrôler le pourcentage de tissus adipeux d'une jeune personne (Plus de 80% des gosses qui sont obèses deviennent des adultes obèses). Également, un gain de poids trop volumineux durant la grossesse peut rendre presque impossible pour la femme, après l'accouchement, de perdre ces kilos étant donné que l'hyperplasie survient souvent pendant toute la période de grossesse, soit 9 mois. Cela peut vous laisser tout un chargement de nouvelles cellules adipeuses à réduire.

Même chez les hommes et les femmes n'ayant jamais eu de grossesse, l'hyperplasie peut survenir à tout moment dès que vous faites un gain de poids important. C'est loin d'être drôle.

Leur emplacement ?
Au cas où vous vous demandiez si leur emplacement fait également partie de notre patrimoine, la réponse est oui. Vous aimeriez voir à quoi vous êtes programmé de ressembler ? Jetez un coup d'oeil su des vieilles photos de votre parenté. Cela vous donnera une bonne idée. Est-ce que votre famille a tendance à avoir un excès de poids autour de la cage ? Ou plus au niveau du bas du corps ? Bien sûr, cela ne représente que le début.

La forme du corps
Êtes-vous une 'poire' ou une 'pomme' ? Il ne fait aucun doute qu'il vaut mieux être une 'poire'. Des recherches ont montré que le poids gagné dans la partie supérieure de l'abdomen engendre un plus grand risque de maladies coronariennes, l'hypertension, diabète et autres maladies que lorsque l'excès de poids se trouve dans la région des hanches.

Prenez vos mensurations de la taille au niveau de la hanche, si vous avez un ratio plus grand que 1.0 pour les hommes et 0.85 pour les femmes (calculez votre ratio ici), cela veut dire que vous avez deux fois plus de risques d'avoir des maladies associées à la prise de poids que les gens dont l'excès de leur poids se situe dans la partie inférieure de leur corps.

Les graisses de l'abdomen, particulièrement celles enfouies à l'intérieur de la paroi abdominale peuvent altérer les métabolismes du foie, le cholestérol et l'insuline. Ce qui peut entraîner les maladies cardio-vasculaires mentionnées ci-haut.

Autrement dit, cela n'est pas une bonne nouvelle pour les hommes , car ces deniers ont tendance à emmagasiner plus de graisse autour de la taille que les femmes.

21 juil. 2012

Je n'ai plus d'énergie pour le sport


Q : Lorsque j'étais adolescente, je pouvais danser toute la nuit mais la semaine dernière ma soeur m'a invité à faire de l'exercice en regardant un dvd et je n'ai pas réussi à tout faire.
Auparavant, j'avais tellement d'énergie pour le sport comme pour les divertissements ! J'ai 32 ans et trois enfants. Est-ce mon âge ou bien un ensemble de toutes ces causes qui me fatigue ? Est-ce que je fais suffisamment d'exercice en prenant soin de ma famille ?

R : Non à toutes ces questions ! Certes, le fait de s'occuper de toute sa petite famille demande beaucoup de travail et plupart des hommes ne s'en sortiraient pas. Toutefois, en ce qui te concerne, tu as besoin d'un autre type de "travail" pour être et rester en forme. Ton âge et tes responsabilités familiales n'empêchent pas l'entraînement. Ils ne sont pas non plus la raison de ta fatigue physique. Le pourquoi est simple : tu n'es plus entraînée et tu dois recommencer à zéro avec des exercices physiques spécifiques, un travail cardio-vasculaire et musculaire associé à de l'endurance et de la souplesse.

Faites-le vite ou ce sera trop tard
Des athlètes de haut niveau font attention aux conséquences d'un non-entraînement et certains vont jusqu'à dire que pour une semaine de repos on perd le bénéfice de deux semaines de travail. D'autres prétendent que des laps de temps sans rien faire sont bénéfiques. Et tu dois te détendre aussi lorsque tu es malade ou fatiguée. Mais attention ! Lorsque les semaines deviennent des mois qui eux-même se transforment en année, il faut agir vite et recommencer comme débutante.
Depuis combien de temps n'as-tu pas dansé toute une nuit ? Ou couru quelques kilomètres ? Ou fais une heure de vélo ? N'espère pas retrouver immédiatement ton énergie ! Tu te souviendra peut-être des mouvements mais tu auras perdu ton endurance.

Âgée mais sage ?
Tu te trouveras peut-être confrontée à d'autres problèmes tels que la prise de poids. On en prend tous plus ou moins. Si tu as un surplus graisseux, cela t'empêchera de faire des mouvements avec aisance.
Au cours de ces années, tu as sans doute été malade ? Ta tension artérielle a augmenté ? Alors tu devra consulter un médecin qui te conseillera dans le choix de tes exercices.
N'as-tu pas de problèmes articulaires ? A 32 ans, sans doute pas encore mais les personnes ayant la cinquantaine peuvent découvrir des formes d'arthrite dès qu'elles décident de faire du sport. Cela ne veut pas dire qu'elles ne pourront pas en faire, bien au contraire, cela pourrait les aider, mais elles devront faire des mouvements appropriés pour ne pas aggraver ces problèmes d'articulations. Là encore, il faut consulter un médecin.

Ayez les pieds sur terre
Nous sommes tous tellement fiers de nos résultats que l'on aime se comparer aux autres, ou en salle de musculation, parce que nous nous voulons pas penser que la fille d'à coté est meilleure que nous. Mais regardez...vous êtes sûrement mieux qu'elle ! Quant au DVD, savez-vous combien de temps il faut pour le réaliser ? Il faut des jours de tournage pour une petite heure d'enregistrement avec des mouvements parfaits et des professeurs toujours dynamiques. Pensez-vous que cela se passerait ainsi dans un cours de gym ? sans doute pas.

Le premier pas
Un proverbe chinois note très justement qu'un voyage de mille kilomètres commence toujours par un premier pas. C'est la même chose dans le fitness. Débutez lentement, puis augmentez progressivement pour vous évaluer. Notes vos progrès afin de ne pas avoir l'impression de faire du surplace. Si vous agissez ainsi, vous verrez très rapidement des améliorations en durée, poids et vitesse. Après quelques mois , faites le point. Vous serez surprise des résultats acquis. Vous aurez plus d'énergie pour le sport comme pour vos autres activités quotidiennes.

16 juil. 2012

Routine d'exercice : 5 minutes

Suaad Ghadban, monitrice au MAA club, vous propose un exercice de 5 minutes. Efficace et facile à intégrer dans votre emploi du temps !

15 juil. 2012

Les secrets pour avoir un ventre plat


Obtenir un ventre plat n'est pas une tâche facile. Il exige un dévouement sérieux aux changements de style de vie. Cependant, avoir un ventre plat de vos rêves n'est pas impossible - c'est réalisable avec un régime alimentaire équilibré et l'exercice discipliné. Il suffit simplement de reconnaître que cela peut prendre un certain temps avant que vous commenciez à voir des résultats.

Évitez les causes des ballonnements
Le ballonnement est souvent une situation temporaire, mais il peut provoquer des ballonnements du ventre et vous faire perdre la forme. Le ballonnement est souvent causée par les aliments que vous mangez et qui sont très riches en fibres, comme le son d'avoine, les haricots et le brocoli, provoquant des gaz, qui distend le ventre. Éviter les sodas, l'alcool et les aliments auxquels vous avez une intolérance ou une allergie, comme les produits laitiers, le soja ou le gluten.

Vous devez également rester hydraté. Une prise d'eau adéquate aide votre système digestif à travailler plus efficacement et prévient la constipation, qui peut être un obstacle majeur à un ventre plat. Buvez au moins huit verres d'eau par jour.

Choix alimentaires
Pour obtenir un ventre plat, vous devez également être conscient de ce que vous mangez en termes de calories. Les aliments riches peuvent conduire à l'accumulation de graisse sur le ventre. Pour contrer cela, prenez une alimentation saine et remplie de faible teneur en calories. Réduisez votre consommation d'aliments transformés, Acides gras trans, graisses saturées et en sucres raffinés parce qu'ils contiennent des niveaux élevés de matières grasses, ce qui contribue à la prise de poids. Augmentez votre consommation de graisses mono-insaturées, les glucides complexes et de protéines maigres, car ils fournissent une alimentation suffisante et stimulent votre métabolisme, ce qui favorise la destruction des graisses, selon la "Harvard Medical School". Approvisionnez-vous en légumes et fruits pour les manger avec les repas et  collations.

Exercice cardio-vasculaire
Pour obtenir un ventre plat, vous avez besoin de travailler sur une base régulière. Une combinaison de cardio-training et de musculation est nécessaire pour perdre la graisse qui couvre votre ventre et tonifier les muscles sous-jacents. Selon l'American College of Sports Medicine, vous avez besoin d'au moins 30 minutes d'activité aérobique, cinq fois par semaine, pour brûler suffisamment de calories pour aboutir à la perte de poids. Des exercices comme le jogging, le cyclisme et la natation sont des options viables.

Musculation (entraînement avec le poids du corps)
Vous avez également besoin d'au moins 20 minutes d'entraînement en force deux fois par semaine pour obtenir un ventre plat, selon l'American College of Sports Medicine. Concentrez-vous sur les séances de renforcement abdominal comme des sit-ups (redressements assis), des crunches, des crunch-inversés, abdos-bicyclette, crunch Jambes levées pour tonifier les parties supérieures, inférieures et latérales des muscles abdominaux. Effectuez au moins 10 répétitions de chaque exercice pour bien définir vos abdominaux et je vous vous assurer que votre ventre sera plat une fois la graisse est brulée.

12 juil. 2012

Fatiguée d'avoir essayé de maigrir


Q : Je suis sur le point d'abandonner tous mes efforts pour perdre du poids après avoir regardé tous ces programmes à la télé sur la théorie du "point fixe", concernant la faculté du corps à retenir la graisse corporelle. À chaque fois que j'arrive à perdre deux kilos, je les reprends tout de suite après. Si je suis condamnée à être grasse, pourquoi devrais-je essayer de perdre du poids à tout prix ? Si mon poids est déterminé génétiquement, je préfère arrêter tout de suite de souffrir et recommencer à profiter de la vie. J'ai aussi essayé de faire de l'exercice, mais je n'arrive qu'à perdre une dose très minime de graisse après des semaines d'entraînement. Le contrôle du poids est-il possible pour les gens qui sont nés gras ?
Emy, Quebec

R : Pensez un peu avant de dire des bêtises. Vous remettre à vous goinfrer signifierait dire au revoir à tous vos espoirs. Allons reprenez-vous un peu et soyez optimiste. Il existe une théorie du "point fixe" qui explique la tendance qu'a le corps à retenir un certain niveau de graisse (qui diffère d'une personne à une autre). Mais cela ne veut pas dire que votre corps ne peut pas mincir ! Les personnes qui suivent des diètes ne doivent pas trop s'en faire à propos de cette théorie et ils ne doivent surtout pas tout arrêter sous prétexte qu'il est impossible de changer son niveau de graisse, car ce n'est pas vrai. Votre poids a peut-être varié entre disons 60 et 68 kilos pendant des années. Peut-être pensez-vous que votre corps s'adapte automatiquement au pois élevé et que même si vous vous serrez la ceinture, vous pèserez quand même 68 kilos, ou vous y retournerez rapidement. Voilà le danger quand on interprète mal une théorie. Alors qu'un point fixe rend difficile la perte de graisse, il n'impose pas de limite à la prise de poids si vous commencez à vous empiffrer comme un cochon. Ne baissez pas votre garde. Si vous ne faites pas attention (cela arrive à beaucoup de personnes frustrées par les régimes), vous risquez de perdre tout contrôle et de vous mettre à dévorer tout ce que vous n'avez pas pu manger pendant toutes ces périodes de régimes et le résultat sera désastreux.

Les pièces du puzzle
Il est connu que le corps essaye continuellement de maintenir le statut "quo". Les scientifiques appellent cette fonction l'homéostasie et le concept s'applique également au niveau de graisse. Malheureusement pour beaucoup de nous, le corps travaille beaucoup plus dur à maintenir un niveau de graisse élevé qu'à empêcher l'augmentation. Néanmoins, vous n'êtes certainement pas condamnée à garder un poids élevé toute votre vie. Il faut faire plus d'exercice et savoir quoi manger. Avec l'exercice, vous brûlez les calories et vous développer de la musculature en même temps. Manger sainement a également deux fonctions :  Cela satisfait votre appétit, ce qui vous évite de grignoter et cela apporte toute la nutrition nécessaire à votre métabolisme qui se régénère. Manger régulièrement est une fonction bénéfique pour garder le métabolisme en état de bonne marche. De fréquents régimes sévères peuvent résulter en un ralentissement du métabolisme et une diminution du processus d'élimination des calories. Alors, vous comprendrez qu'il vaut mieux ne pas suivre de régimes trop sévères. Si votre métabolisme est déjà complètement déréglé à cause de récents régimes drastiques, réparez-le en mangeant de la nourriture saine et en faisant de l'exercice. L'âge ralentit aussi le métabolisme, alors soyez patient.

Les mauvaises habitudes
Peut-être avez-vous besoin de faire une évaluation de vos mauvaises habitudes. Répondez à ces questions :
- Mangez-vous régulièrement des repas légers pendant la soirée ?
- Justifiez-vous votre gourmandise (un bon petit éclair au chocolat) en vous disant que vous épargnez des calories en buvant des boissons "light" ?
- Vous dites-vous en goinfrant de tarte aux pommes que vous en perdrez les calories en montant les escaliers plusieurs fois dans la journée ?
- Mangez-vous énormément de salade au "buffet salade" (y compris les pâtes et les pommes de terre) car, après tout, ce n'est "que de la salade" ?!
- Ne mangez-vous presque pas ou pas du tout de fruits et légumes car vous mangez assez de nourriture allégée ?
Voici quelques-unes des mauvaises habitudes que certaines personnes développent durant leur régime. Ils trichent sur leur régime en consommant plus de mauvaises calories que d'aliments sains. Voilà quel genre de comportement engendre les régimes.

Ne faites pas de régime !
Oubliez tout cela. Par contre, ne vous empiffrez pas. Prenez le chemin de la santé : Mangez pour vous nourrir. Consommez des fruits, légumes, céréales, protéines et des produits laitiers. Et faites de l'exercice. Après avoir fait cela pendant 8-12 semaines, demandez-vous si vous voulez perdre du poids. Regardez-vous dans une glace et estimez votre physique, si vous êtes belle, quel est votre niveau de graisse. Ne vous arrêtez pas qu'au poids. Si vous voulez maigrir, diminuez votre prise de calories et augmentez l'exercice. Vous trouverez chaque semaine dans ce blog des conseils de nutrition et d'exercice...
N'oubliez jamais que ce qui compte, c'est de persister constamment dans la même direction. Comme vous vous en êtes aperçu, les régimes ne sont pas la solution à votre problème. La goinfrerie non plus. Vous devez arriver coûte que coûte à vous contrôler.
Tout le monde aimerait obtenir des résultats rapidement, mais nous y arrivons rarement. Notre corps a peut-être raison de nous pousser dans la bonne direction. Nous pouvons arriver à être plus sain et plus heureux si nous ne dévions pas du bon chemin.


Je vous recommande aussi la lecture des sujets suivants


9 juil. 2012

Les maux d'estomac après l'entraînement


Même si vous ne faites pas travailler le ventre directement, de nombreux exercices font pression sur les muscles abdominaux et les intestins, ce qui entraîne des maux d'estomac et autres douleurs abdominales. Prendre des mesures avant et pendant l'exercice peut aider à prévenir de nombreuses causes de maux d'estomac, mais si le problème persiste, consultez un médecin pour éviter un trouble médical sous-jacent.

Les problèmes digestifs
Pendant l'exercice, votre système digestif est affaibli parce que le sang est déplacé vers vos muscles. Cela peut conduire à une variété de problèmes si vous avez trop mangé avant d'exercer, ou vous avez consommé des aliments durs à digérer ou qui irritent la muqueuse gastrique, comme la caféine, l'alcool ou de fortes doses de vitamine C. Pour prévenir les problèmes digestifs, mangez un repas complet (hydrates de carbone, un peu de protéines et pas de graisse) au moins deux à quatre heures avant l'exercice. Si vous avez sauté un repas, prenez une petite collation, pas moins de 30 minutes avant l'exercice.

Effort excessif
Faites de l'exercice modérément, sans trop vous pousser car ça peut conduire à un mal d'estomac, nausée et, dans certains cas, des vomissements. Le problème peut être aggravé si vous avez sauté un repas ou vous n'avez pas mangé suffisamment avant l'exercice. La déshydratation peut également être un facteur contributif. Les débutants en entraînement ne peuvent souvent pas se débarrasser des déchets pendant l'exercice de manière efficace, ils s'accumulent alors dans les intestins et l'estomac, ce qui entraîne des douleurs à l'estomac. Restez bien hydraté, bien manger avant d'exercer pour éviter ce type de problèmes.

Autres causes
Les crampes musculaires et les blessures des muscles abdominaux peuvent causer des douleurs au ventre allant de légers à graves, et des troubles digestifs sous-jacents, tels que le syndrome du côlon irritable ou des ulcères. Les crampes sont habituellement temporaires et disparaissent d'eux-mêmes, mais les blessures aux abdominaux persistent souvent et sont aggravés par les activités, elles sont caractérisées par une raideur et des douleurs lors du mouvement de la région abdominale, mais on peut les traiter avec du repos et l'application de froid sur les muscles touchés, mais vous devriez consulter un médecin pour confirmer le diagnostic. Consulter immédiatement un médecin si les ecchymoses et l'enflure sont présentes ou une douleur intense. La douleur causée par les troubles gastro-intestinaux est souvent accompagnée d'autres symptômes, tels que les ballonnements, des gaz, des éructations et la diarrhée. Consultez votre médecin si vous soupçonnez un trouble gastro-intestinal.

Attention
Dans de nombreux cas, la cause de douleurs abdominales après l'exercice n'est pas grave, mais de graves problèmes de santé peuvent entraîner des douleurs abdominales, et l'exercice peut aggraver la situation. Si vous avez d'autres symptômes (en plus du mal de ventre), comme : le sang dans vos selles, douleurs à la poitrine, au cou ou à l'épaule;  des douleurs abdominales sévères; une difficulté respiratoire ou des nausées accompagnées par des douleurs dans les omoplates, consultez immédiatement un médecin.

5 juil. 2012

L'exercice cardio est-il bon pour la croissance musculaire ?



Les exercices cardio-vasculaires, comme la course ou le jogging, sont principalement associées à la perte de graisse et de poids, mais ils ont également une fonction au niveau de la croissance de tissus musculaires. Si vous venez de commencer un programme d'exercice et vous commencez par faire du cardio seulement, vous verrez que vos muscles prennent du volume une fois que vous êtes plus habitué à exercer. Lorsqu'il est ajouté à la musculation, une quantité adaptée d'exercices cardio peut aider les muscles à se développer de manière plus efficace.

Avantages
Des exercices tels que la course et le jogging brûlent des calories, travaillent le coeur et les poumons, et stimulent votre métabolisme. Le "American Council on Exercise" recommande cet exercice de trois à cinq jours par semaine pendant au moins 30 minutes pour maintenir la bonne santé. La quantité appropriée d'exercice cardio peut aider à renforcer les muscles de plusieurs façons si c'est fait correctement. Il augmente la quantité d'oxygène et de globules rouges sains, nourrissant les muscles pour une croissance et une récupération rapide. Une circulation améliorée contribue également à nourrir les muscles pendant l'exercice, permettant plus d'endurance.

Inconvénients
L'une des principales préoccupations de toute personne essayant de gagner du muscle, c'est que le cardio va leur faire perdre la masse musculaire, et c'est une préoccupation légitime. Selon le célèbre entraîneur personnel Nick Nilson, trop de cardio peut entraver le gain de muscle en ralentissant la récupération des muscles et en brûlant des calories que votre corps a besoin pour construire les muscles. Le secret est de faire la bonne quantité de cardio-training et le bon type d'exercice afin de maximiser la croissance musculaire.


Recommandations
Si votre but est de développer ou maintenir votre musculature, je vous recommande d'utiliser une machine à ramer ou entraînement par intervalles pour votre cardio. L'entraînement par intervalles c'est de travailler à un rythme soutenu, sur un vélo stationnaire, par exemple, pendant 20 minutes et en alternant plusieurs activités à haute intensité à la fois pendant trois à cinq minutes. Utilisez des machines ou des activités qui offrent une sorte d'entraînement en résistance, comme un vélo ou monte-escalier. Évitez les exercices plus intenses, comme la course, qui fera disparaître trop de calories nécessaires pour construire les muscles. Pour de meilleurs résultats, limitez votre cardio à deux jours par semaine pendant 30 minutes par séance et trois jours de musculation. Évitez de combiner les deux activités le même jour.

Considérations
La meilleure façon de gagner de la masse musculaire est de combiner la musculation avec le cardio. En plus, un apport calorique suffisant, en particulier du protéine, va donner à vos muscles assez de nutriments pour se développer et se réparer. Veillez à maintenir vos calories consommées légèrement plus élevé que les calories dépensées, si vous voulez gagner du muscle. Faire beaucoup de repos entre les séances d'exercice aidera également les muscles à se développer correctement. Tant que vous n'en faites pas trop, les exercices cardio sont un complément efficace à la musculation dans la construction des muscles.

2 juil. 2012

La baie d'Açaï vs mangue africaine



La baie d'Açaï et la mangue africaine sont considerées à la fois bénéfiques pour la santé et comme un moyen de contribuer à perdre du poids. Tous les deux ont des avantages, mais il est important de différencier entre ce qui est vrai et ce qui est un battage médiatique. Lorsqu'ils sont consommées avec modération, les deux fruits peuvent faire partie d'une alimentation équilibrée, mais consultez votre médecin avant de les prendre comme un moyen de perte de poids ou pour combattre une maladie particulière.

La baie d'Açaï
La baie d'açai (acai berry) est originaire des forêts tropicales d'Amérique du Sud. Elle est riche en plusieurs ingrédients bénéfiques, en particulier les anthocyanes, les mêmes antioxydants trouvés dans le vin et d'autres fruits. Les anthocyanes sont chargés de donner aux baies cette riche et profonde couleur pourpre et on croit qu'ils aident aussi à lutter contre la graisse, ralentir le vieillissement et combattre les maladies. Les baies d'açai sont également riches en fibres et en acides gras oméga-3 et oméga-9 qui sont bons pour le coeur.

Les études sur les baies d'açai
En dépit des affirmations exorbitants de certaines sociétés de vente d'açai; selon le Centre National pour la Médecine Complémentaire et Alternative (USA), aucune preuve définitive basée sur des études sur l'homme montre que les baies aident à combattre des maladies ou à perdre du poids rapidement. Cependant, certaines études réalisées uniquement dans le laboratoire ont montré que les baies ont des propriétés anti-cancer et anti-inflammatoires. Une étude réalisée à l'Université de la Floride en 2006 a signalé que des extraits de baies d'açai ont déclenché une réaction d'auto-destruction dans 86 pour cent des cellules leucémiques testées.

La mangue d'afrique
La mangue africaine est originaire d'Afrique et d'Amérique du Sud, où sa pulpe et ses noix sont utilisées dans une variété de plats. Selon Drugs.com, la recherche sur la mangue a montré des effets bénéfiques tant pour le diabète que pour l'obésité. Elle a également révélé des propriétés analgésiques, antimicrobiennes, antioxydantes et, qu'elle peut aider à réduire la quantité de graisse dans le sang. Elle est principalement commercialisée comme un produit amincissant et, contrairement à l'açai, a montré des résultats prometteurs dans les études sur l'humain.

Les études sur la mangue africaine
Une étude randomisée, à double insu sous contrôle placebo, publiée dans le numéro de l'édition 2005 de "Lipids in Health and Disease" a rapporté les effets du noyau de la mangue africaine - dont le contenu est extrait et administré à 20 participants pour une période de quatre semaines. Les chercheurs ont constaté que les gens dans le groupe qui a consommé l'extrait trois fois par jour ont perdu en moyenne un peu plus de 5 livres (2,3 kg), tandis que les membres du groupe témoin - qui n'ont pas pris l'extrait - ont seulement perdu une moyenne de 1,3 livres (0,5 kg). Les chercheurs ont publié une étude similaire dans la même revue en 2009, qui a révélé que l'extrait améliore le taux de glycémie et augmente les chances de perdre du poids. Toutefois, les deux études ont suggéré que des recherches supplémentaires doivent être effectuées.

Copyright Le-ventre-plat.blogspot.com. Tous droits réservés

Protected by Copyscape Duplicate Content Software